Vous êtes ici :  Accueil › Sections › Morges

Morges

Conseil communal de Morges - séance du 1 octobre 2014

Par Philippe Beck, conseiller communal Vert.

On notera tout d'abord que suite à une démission au PLR, un deuxième "Vert Libéral", Monsieur Raymond Laederach, est entré au Conseil. Nous attendons avec curiosité de voir, lors des votes, s'il est plutôt Vert... ou plutôt Libéral !

La Municipalité nous a communiqué...

  • ...que le budget 2015 projette un déficit plus faible que prévu, à 1,3 million. La participation morgienne aux associations intercommunales et aux transports publics augmente ; le Centre de vie enfantine de Beausobre sera heureusement mis en exploitation ; de gros projets d'investissement urbanistiques sont en cours (place de la Gare, Parc des Sports, giratoire de la Tour, etc.)
  • ....que les plans de développement de Prairie Nord et d'Eglantine feront l'objet d'une « démarche participative ». Nous l'attendons avec grande curiosité, et invitons le public à s'y intéresser de près aussi. Conférence de presse le 29 octobre.

Rapports de commissions

Trois rapports ont occupé le plus gros de la soirée :

  • Dispute autour d'une « rallonge » à octroyer afin de finaliser les PPA (plans partiels d'affectation) du Parc des Sports et de La Baie, ainsi que le PQ (plan de quartier) de Sablon-Nord : la droite de la commission s'était irritée de « retards, blocages et surcoûts» - en partie dus au Canton - et entendait « punir » la Municipalité en rejetant les demandes de crédits, sauf pour le PQ. Tout en reconnaissant les problèmes ainsi soulevés, la gauche et les Verts estimaient « cette menace [...] ni adéquate ni constructive », s'agissant de projets qui de toute manière finiront par devoir être réalisés. Et que la population attend avec impatience, notamment concernant le Parc de Sports et son projet de piscine couverte. Débat avorté : la Municipalité a demandé le report de cet objet et une réunion supplémentaire de la commission ad-hoc dans le but de lui fournir les informations qui semblaient lui manquer.
  • Quant à la rénovation des fenêtres et volets de l'immeuble abritant le Contrôle des habitants et la Police Région Morges, à la place St-Louis 2, la commission contestait également quelques dépenses « accessoires », estimant possible de reporter « certains travaux qui représentent un degré d'urgence moindre », et de ramener le montant demandé de fr. 538'000.- à fr. 500'000.-. La Municipalité s'étant rallié à cette proposition, notre groupe a suivi.
  • Curieusement, la proposition d'arrêté d'imposition 2015, maintenant inchangé le taux d'imposition communal (68,5 %), n'a suscité aucune opposition en commission... ni au Conseil d'ailleurs !

Réponses diverses

La Municipalité se prononçait sur divers objets. En vrac :

  • Elle proposait de rejeter une motion SPI (Socialistes, popistes, indépendants) demandant de reconstruire 8 logements à loyers modérés à la place de ceux qui seront détruits ave l'immeuble Jean-Jacques Cart 9 (motif : une fois le giratoire construit, il ne restera que 38 m2 constructibles !) Même transformé en postulat, cet objet n'a pas trouvé grâce aux yeux de la droite et s'est trouvée rejetée, par... 36 voix contre 35 !
  • Elle émettait des réticences à propos d'une autre motion SPI, proposant de mettre en place avec Pro Senectute un ou plusieurs « quartiers solidaires » (motif : la démarche ne concernant que les personnes âgées, lui paraît trop limitative). La droite s'est à nouveau prononcée contre cet objet, SPI le maintenait, et notre groupe a demandé son renvoi en commission.
  • Elle rassurait... partiellement notre groupe à propos des toitures et façades végétalisées, en réponse à l'interpellation Dubochet du mois dernier. Notre groupe suivra de près la végétalisation des futures réalisations architecturales dans notre ville.
  • Elle rassurait le soussigné sur la présence de poubelles à PET (notamment) lors de la manifestation des Voiles latines, en août dernier, et sur l'assiduité de la voirie à soutenir les efforts des organisateurs en matière de tri des déchets.
  • Elle rassurait encore Philippe Deriaz sur la présence policière lors d'une soirée un brin tumultueuse qui a rassemblé quelque 600 à 700 jeunes le soir de la remise des diplômes, le 27 juin.
  • Elle estimait non nécessaire un « coup de pouce financier » à la végétalisation des toits et façades, demandé par Christine Dubochet le mois dernier : selon notre exécutif, les dispositions réglementaires actuelles suffisent.

Questions, voeux et divers

Le soussigné a déposé, au nom des Verts, un voeu demandant à la Municipalité d'étudier la pertinence d'introduire dans toutes les cantines qui dépendent de la ville le nouvel indicateur Beelong, destiné à réduire l'impact écologique des achats de nourriture et boissons. Inventé par une étudiante de l'Ecole hôtelière de Lausanne, cet indicateur est actuellement en phase de test par 14 acteurs romands de la restauration.

Et Claudine Dind a questionné notre exécutif sur le timing de la révision du Plan général d'affectation et de la mise sur pied du « groupe d'accompagnement » décidé de longue date. Réponse municipale à la 1ère partie : il faudra certainement 3 à 4 ans au moins.

Les autres objets traités ce soir-là ne nous paraissent pas de nature à passionner nos lectrices et lecteurs, à qui nous souhaitons une très belle soirée.

Retrouvez-nous sur...

     

Les Verts vaudois vous intéressent et vous souhaitez vous engager en faveur des idées vertes ?
Contribuez à une Suisse durable, écologiste et solidaire !

Les Verts, mouvement écologiste vaudois, Place Palud 7, 1003 Lausanne
Tél. : 021 351 36 30, Fax : 021 351 36 31, E-mail : verts(at)verts-vd.ch
CCP : 65-90000-6