Adèle Thorens Goumaz

47 ans, Lausanne, conseillère nationale

Après douze ans d’engagement à Berne, je me suis spécialisée dans les enjeux-clé des Verts, qui sont aussi les défis de ce siècle : transition énergétique, préservation du climat, économie circulaire, protection de la biodiversité. Plus fondamentalement, je m’engage pour un développement durable, axé sur la qualité de vie et le respect des générations futures. J’ai toujours voulu faire de la politique autrement, sur la base des valeurs vertes, en favorisant un dialogue ouvert et constructif, l’élaboration de solutions communes et le dépassement des dogmatismes. Avec les Verts, je souhaite continuer à mener une politique de courage, de responsabilité et d’innovation.

Je me mets à la disposition des Verts et des citoyen-ne-s pour le Conseil des Etats. Je crois avoir aujourd’hui l’expérience et le recul suffisants pour être candidate à la « chambre des sages », tout en incarnant une forme de renouvellement, notamment en tant que femme. Nous sommes très mal représentées aux Etats et cela doit changer ! Je souhaiterais défendre au Conseil des Etats la transition écologique comme une chance pour notre économie et pour notre société, en Suisse et dans notre canton, où la sensibilité aux questions environnementales est forte. Si j’ai l’honneur d’y accéder, je m’y engagerai comme Luc Recordon a su si bien le faire pendant huit ans : en créant des ponts, avec enthousiasme, sérieux et conviction