Les Verts du Chablais suivent différents dossiers en relation directe avec leurs préoccupations.

Raffinerie de Collombey (VS)

Bien que située en Valais, la raffinerie de Collombey, construite au début des années 1960, est à l’origine de nombreuses nuisances dans tout le Chablais.

Suite à l’arrêt des activités de la raffinerie la question de l’héritage de cet équipement industriel pour les générations futures se pose.

Les Verts du Chablais vaudois, en coopération avec leurs collègues du Chablais valaisan suivent ce dossier de près.

Centrale de Chavalon (VS)

La centrale de Chavalon, dont l’origine est liée à la raffinerie de Collombey, pourrait être transformée en usine à gaz. Ce projet n’est pas compatible avec les engagements climatiques qu’à pris notre pays. Heureusement, le surplus d’énergie électrique actuellement disponible sur le marché européen et les prix très bas qui lui sont liés rendent ce projet économiquement inintéressant pour ses promoteurs, et le site a été vendu à la société Orlati, qui est en charge de sa décontamination.

Reste à savoir ce que cette société fera de cet emplacement, une fois l’usine démontée.

Affaire à suivre…

Tourisme

Quelles alternatives aux sports d’hiver ?
Les Verts du Chablais sont interpellés par le développement constant des installations dédiées aux sports d’hiver.

Affaire à suivre…

Mobilité

La mobilité douce, un thème cher aux Verts
Les Verts du Chablais se penchent également sur les nombreux problèmes de mobilité auxquels la région est confrontée.

Un groupe de réflexion a étudie la mobilité douce dans le Chablais dans le cadre du Groupe Mobilité Chablais en collaboration avec Pro Vélo. Lien vers le dossier : GMC_Liaisons mobilite douce qui a été envoyé aux Municipalités et aux législatifs communaux des communes de Monthey, Collombey, Massongex en Valais et Aigle, Ollon & Bex sur le Canton de Vaud.

Par ailleurs les Verts demandent aux Municipalités de notre district de préparer un réseau cohérent pour la Mobilité douce. Ci- joint les  postulats “Renforcer la mobilité douce” déposés à Ollon le 7 octobre 2016 et à Villeneuve le 2 février 2017

Affaire à suivre…