Communiqué 2016, Elections communales 2016

Toujours plus de candidates et de candidats des Verts pour mieux vivre sa ville et son bourg

Pour les élections communales de ce début d’année 2016, les Verts vaudois souhaitent accroître leur présence partout dans le canton. Ils présentent ainsi des listes vertes dans 4 communes où ils ne sont pas représentés et s’allient en 6 lieux avec le Parti socialiste pour lancer des groupes communs. Plus de 340 candidats Verts se présentent ainsi dans 31 communes. En ce qui concerne les exécutifs communaux, les Verts présentent 21 candidats, avec un nombre record de candidatures féminines.

Les élections communales sont importantes, car les communes sont le premier lieu de participation citoyenne. Ce sont ainsi plus de 340 candidates et candidats que les Verts vaudois présentent au suffrage des électrices et électeurs de 31 communes du canton pour le législatif, et 21 pour l’exécutif. Une répartition équilibrée des deux sexes est toujours une priorité pour les Verts. En ce qui concerne les candidatures à la Municipalité, l’équilibre hommes-femmes est atteint puisque se présentent 10 femmes (à Bussigny, Echallens, Ecublens, Lausanne, Morges, Pully, Vevey, Yverdon, et Renens avec, pour ce dernier lieu même un double ticket féminin) et 11 hommes (à Aigle, Epalinges, Lausanne, Saint-Légier, Prilly, Orbe, Lutry, Aigle, Nyon, Montreux et Moudon). En ce qui concerne le conseil communal, l’équilibre est quasiment atteint avec 142 candidatures féminines et 168 candidatures masculines (avec toutefois une majorité de femmes dans les communes de Lausanne, Morges, Moudon, Prilly, Orbe et Villeneuve). Tous ces candidates et candidats s’engagent à œuvrer, notamment, à favoriser les options de mobilité douce, à une mutation urbaine conviviale et respectueuse de l’environnement, ainsi qu’à un développement maîtrisé à la campagne, et à la qualité générale du cadre de vie : pour mieux vivre sa ville ou son bourg.

L’ambition des Verts d’être représentés dans le plus grand nombre de lieux du canton est cette année favorisée par la modification de loi intervenue faisant passer au système proportionnel toutes les communes de plus de 3’000 habitants. Ainsi, de nouvelles listes vertes apparaissent à Blonay, Corsier-sur-Vevey, Savigny et Villeneuve. Ainsi que des groupes alliés au Parti socialiste à Cossonay, Echallens, Gland, Prangins, Rolle et Romanel.

La campagne qui s’ouvre aura, bien sûr, des accents communaux spécifiques, mais les grands thèmes mis en avant en commun par les listes vertes, et faisant l’objet d’affiches communes, se déclinent en une paire : mobilité douce d’une part et aménagement du territoire : pour un retour de la nature en ville et un développement respectueux de l’environnement de nos campagnes, d’autre part. Deux thèmes chers aux Verts et importants pour améliorer la qualité de vie de toutes et tous, dans nos villes et dans nos bourgs.

(Ne sont ici pas compris les nombreux Verts qui se présentent à l’exécutif de communes à conseils généraux.)
3 affiches web

Communiqué 2016

Elections communales à Renens : les Verts lancent leur campagne

Les Verts de Renens sont fiers de présenter en vue des élections communales de février prochain une liste variée représentative de la population renanaise d’une vingtaine de candidat(e)s en lice pour Conseil Communal ainsi que 2 candidates à la Municipalité de Renens en les personnes de Madame Tinetta Maystre Municipale sortante de l’urbanisme et des travaux et de Nathalie Jaccard conseillère communale et présidente de groupe.

Lire le communiqué de presse du 7 janvier 2016 (pdf)

Communiqué 2015

Felix Stürner, candidat à la municipalité de Moudon

Les Vert-e-s de Moudon lancent Felix Stürner dans la course à la municipalité. Membre du Conseil communal depuis 2006 et député au Grand conseil vaudois depuis juin 2015, cet enseignant au gymnase se met au service non seulement d’un développement urbain respectueux des personnes et de leur environnement, mais également d’un bien commun réel et digne de ce nom.

Lors de leur assemblée générale en vue des élections communales de 2016, les Vert-e-s moudonnois ont à l’unanimité désigné Felix Stürner pour les représenter lors de l’élection à la municipalité aux côtés des trois candidat-e-s socialistes. De fait, c’est ensemble dès le premier tour que les quatre prétendant-e-s aux sièges à l’exécutif mèneront campagne.

Enseignant au gymnase intercantonal de Payerne, titulaire d’un master en lettres, ce père de trois enfants, 49 ans, est actif depuis de nombreuses années dans la vie politique locale et cantonale : membre du Conseil communal depuis 2006, il est président du Conseil d’établissement de l’Ecole secondaire de Moudon, Lucens et environs (ESMLE) depuis 2012 et délégué depuis sa fondation au Conseil intercommunal de l’Association intercommunale scolaire de Moudon, Lucens et environs (AISMLE). Parmi les objectifs principaux de son engagement figurent le maintien et le développement d’une école publique de qualité, l’amélioration des prestations pour la petite enfance et le parascolaire, l’intégration constructive des nouveaux habitants, une croissance économique réfléchie et la promotion de la mobilité douce. Au sein du conseil communal, Felix Stürner a contribué à l’adoption du Plan général d’affectation (PGA), a oeuvré en faveur d’une meilleure prise en compte de la sécurité des piétons, notamment des enfants sur le chemin de l’école, a incité l’exécutif à planifier l’accueil des futurs habitants et le besoin en infrastructure qui s’ensuit, a participé aux discussions relatives aux différentes problématiques scolaires.
Mettant son sens du dialogue au profit d’une véritable collaboration avec les futur-e-s élu-e-s à la municipalité, il désire prendre activement part à la redynamisation de Moudon aussi bien culturellement, socialement qu’économiquement, soutenir la ville et ses habitants face aux défis qui les attendent et coopérer au développement harmonieux du bourg broyard. Conscient de l’ampleur et des enjeux de la tâche, c’est dans un esprit positif tourné vers l’avenir qu’il envisage son rôle au sein du futur exécutif municipal.