Communiqué 2020

Le Régional disparaît mais la couverture de l’information locale ne doit pas disparaître avec lui

Les Vert.e.s de la Riviera et du Chablais apprennent aujourd’hui avec regret et consternation la disparition du journal « Le Régional » qui couvrait jusque-là l’actualité de leurs régions. Cette disparition, précipitée par la crise actuelle du COVID-19, est d’autant plus regrettable et alarmante qu’hormis “Le Point Chablais” pour Aigle-Bex et environs, et “Le Cotterg” pour les Ormonts, plus aucun média papier local et indépendant ne couvre désormais la région. Les conseillères et conseillers communaux Vert.e.s interviendront dans leurs législatifs respectifs pour demander une aide urgente destinée à recréer un média régional et ainsi sauver cet élément crucial à la démocratie locale.

La démocratie directe a besoin de citoyennes et citoyens informés. Une information objective et étayée est fondamentale dans notre système politique afin que chacune et chacun puisse prendre ses décisions en conscience et voter en connaissance de cause. Les Vert.e.s ont déjà manifesté à plusieurs reprises leur attachement à la diversité de la presse et agi, aux niveaux cantonal et communal (à Lausanne et Blonay, notamment) pour que, à l’instar des médias télévisuels et audiovisuels, un subventionnement, public ou parapublic, garantisse une information locale indépendante. Car il est nécessaire pour la démocratie directe de maintenir l’accessibilité, la diversité, la qualité et la fiabilité de l’information, et pour tout dire la liberté d’expression, dans les médias, de même qu’une diversité de supports, presse imprimée incluse, pour que l’ensemble de la population, y compris les personnes n’ayant pas accès à Internet puissent accéder à l’information de façon équitable, voire à pouvoir s’y exprimer (courrier des lecteurs).

Hors, aujourd’hui, l’on apprend la disparition du journal « Le Régional », seule publication à couvrir les trois districts de l’Est vaudois, de manière étayée, diversifiée et détaillée, dans la quasi-indifférence des municipalités des communes concernées. La Municipalité de Blonay vient quant à elle de refuser, il y a 15 jours, le postulat du Vert Jean-Marc Nicolet qui lui demandait, justement, de soutenir la publication en faisant paraître des avis officiels, dont les convocations aux séances du Conseil communal. Un soutien public est pourtant de nos jours indispensable pour garantir qu’un minimum d’information locale indépendante puisse subsister face aux pressions toujours croissantes qui pèsent sur ce domaine.

Les Vert.e.s du Chablais et de la Riviera profiteront donc de la rentrée parlementaire qui s’amorce pour déposer dans tous les conseils communaux où ils sont représenté-e-s dans les trois districts, des interventions pour demander la recréation rapide d’un média local et indépendant couvrant leurs régions, et le soutien des communes dans cet effort.

Les Vert.e.s témoignent, en outre, de leur soutien aux journalistes du « Régional » et espèrent vivement qu’une solution pourra rapidement être trouvée pour pouvoir continuer à bénéficier de leurs compétences dans la couverture de leur riche région.