Communiqué 2019

Les Verts vaudois saluent la protection renforcée contre la violence des armes à feu

Les Verts vaudois saluent le résultat sorti aujourd’hui des urnes qui valide la reprise de la directive européenne sur les armes et permettra une meilleure traçabilité de ces dernières, et donc une meilleure protection de la population contre la violence des armes. Ils continueront néanmoins à s’engager pour que ce premier pas soit suivi d’autres à l’avenir, notamment pour améliorer la situation des victimes de violences domestiques qui restent particulièrement menacées par la circulation d’armes à feu dans notre pays.

Bien que la modification de loi proposée n’aille pas assez loin, les Verts vaudois saluent le petit pas fait vers une meilleure traçabilité des armes à feu et une lutte plus efficace contre leur utilisation abusive. Ils auraient bien sûr souhaité que la loi aille plus loin et permette notamment de limiter davantage la circulation des armes dans notre pays, notamment pour ce qui touche aux armes d’ordonnance, étant donné que nombre d’études successives ont clairement montré que la détention d’armes à feu à domicile augmente significativement le risque de suicide et (de tentative) d’homicides.

A noter que le problème est particulièrement patent en cas de violences domestiques. Près d’un meurtre sur deux survenant dans le contexte familial est, en effet, le fait d’une arme à feu Les Verts s’étaient d’ailleurs engagés au Grand conseil vaudois il y a deux ans lors du débat sur le projet de loi d’organisation de la lutte contre la violence domestique pour que soit ancré dans la loi le retrait de toute arme du domicile de l’auteur de violences domestiques. Retrait qu’ils avaient obtenu.

Les Verts continueront donc à s’engager à tous les niveaux pour que notre pays quitte le podium international des pays aux taux de suicide par arme à feu les plus élevés. Les citoyennes et les citoyens méritent d’être mieux protégé-e-s.