Communiqué 2020

Vaudois-es et Vert∙e∙s à l’unisson ce dimanche pour la biodiversité et la cohésion sociale

Dimanche réjouissant pour les Vert∙e∙s vaudois∙es : les Vaudoises et les Vaudois ont suivi toutes leurs recommandations de vote. Ils ont ainsi montré qu’ils n’acceptaient aucun affaiblissement de la protection des espèces alors que nous vivons une crise climatique et de la biodiversité. Les Vert∙e∙s vaudois∙es  saluent aussi la large acceptation du congé paternité, qui représente un premier petit pas dans la bonne direction, et le rejet très marqué des cadeaux fiscaux ainsi que de l’initiative de résiliation qui aurait isolé la Suisse. Ils sont également particulièrement satisfait-e-s du refus d’achat des avions de combat inutiles ainsi que du rejet de la loi sur la chasse qui montre que les Vaudois-es n’ont pas voulu mettre encore plus en péril notre biodiversité. En espérant que ces deux derniers votes soient encore confirmés sur le plan national  !

Modification de la loi fédérale sur la chasse

A l’origine conjointe du référendum lancé au plan national, les Vert∙e∙s vaudois∙es saluent le rejet, dans notre canton, de la loi d’abattage qu’ils combattaient. Ils espèrent que la population suisse confirmera encore ce vote dont l’issue reste très serrée. C’est un signal clair des Vaudois∙es que les grands prédateurs, tels que le loup, doivent être gérés de manière proportionnée, et que la protection de nombreux autres animaux – victimes collatérales dans cette révision – ne doit pas être affaiblie. Il est même nécessaire de renforcer leur protection, tant notre biodiversité est trop importante pour être mise en péril.

Achat de nouveaux avions de combat

A l’heure de l’urgence climatique, les Vert∙e∙s saluent la décision nette des Vaudoises et des Vaudois de ne pas gaspiller des milliards pour l’achat d’avions de combat qui ne pourront rien pour répondre à la plus grande menace qui plane actuellement sur nous : celle de la crise climatique. Les Vert∙e∙s espèrent que ce gaspillage d’argent programmé sera également rejeté sur le plan national et, si cela ne devait pas être le cas, les Vert∙e∙s resteraient mobilisé-e-s pour que ces dépenses ne prétéritent pas les autres investissements bien plus nécessaires, pour lutter contre la crise climatique et préserver notre biodiversité.

Cadeaux fiscaux aux familles riches

Les Vert∙e∙s saluent également le refus important des cadeaux fiscaux faits aux familles les plus riches. Cette mesure aurait majoritairement profité aux familles dont le salaire imposable annuel dépasse les 150’000 francs alors que ce sont avant tout les jeunes familles et les familles les plus modestes qui ont besoin d’être soutenues. Les Vert∙e∙s continueront à s’engager pour une politique familiale durable et sociale (allocations familiales, subventions aux crèches ou encore congé parental), qui profite à toutes et tous.

Congé paternité

Les Vert∙e∙s saluent enfin le résultat net du vote de ce dimanche. C’est un signal clair donné en faveur d’une politique familiale plus progressiste et la reconnaissance du travail pionnier mené par les Vert∙e∙s depuis toujours pour plus d’égalité et un meilleur équilibre entre vies familiale et professionnelle. Ces deux semaines ne sont toutefois qu’un premier pas ; il s’agit désormais de passer à l’étape suivante et d’aller vers l’introduction d’un congé parental. Le congé parental n’est pas seulement bénéfique aux enfants et à leurs parents, il est également judicieux sur le plan social et économique car il ouvre la voie à une répartition équitable des tâches au sein de la famille et dans la vie professionnelle.