Communiqué 2019

Plus de Vert∙e∙s à Berne pour relever les défis du siècle

Les Vert∙e∙s vaudois∙es ont lancé ce matin à Lausanne leur campagne pour les élections fédérales. Fort∙e∙s d’une liste paritaire de 19 candidat∙e∙s issu∙e∙s de toutes les régions du canton, ils souhaitent renforcer leur présence au Parlement fédéral avec au minimum 1 siège supplémentaire au Conseil national et l’élection d’Adèle Thorens Goumaz au Conseil des Etats. Parmi les thèmes qu’ils souhaitent mettre particulièrement en avant durant cette campagne électorale : la protection du climat et l’égalité entre hommes et femmes.

Les Vert∙e∙s vaudois∙es ont lancé ce matin à la Bossette à Lausanne leur campagne pour les élections Fédérales de cet automne. Alors que la préoccupation climatique prend toujours plus d’ampleur au sein de la population et dans la rue, voter Vert∙e∙s le 20 octobre, c’est s’assurer que cette préoccupation et les revendications qui l’accompagnent soient enfin relayées à Berne et puissent enfin se traduire en solutions soutenues par une majorité pour être mises en œuvre et ainsi passer de la parole aux actes et véritablement relever le défi de notre siècle. Il n’y a plus de temps à perdre ! C’est donc avec une liste jeune, paritaire et forte, ancrée aussi bien dans les villes que dans les campagnes, qu’ils et elles se lancent.

Les quatre dernières années au Parlement n’ont apporté que peu d’avancées en matière climatique et environnementale à cause des blocages systématiques de la majorité actuelle de droite. Pourtant, le temps presse et des changements doivent être opérés rapidement si nous voulons pouvoir encore transmettre une planète vivable à nos enfants et petits-enfants.

C’est donc avec une encore plus grande et ferme conviction que les 19 candidat∙e∙s Vert∙e∙s défendront des solutions concrètes aux besoins pressants actuels, guidé∙e∙s par le seul intérêt des Vaudoises et des Vaudois et de notre planète. A l’image du canton de Vaud, ils et elles sont ouvert∙e∙s sur le monde, progressistes, confiant∙e∙s, soucieuses et soucieux d’intégrer chacun∙e et de se montrer socialement et écologiquement responsables. Ils auront aussi à cœur de faire écho, à Berne, aux voix des dizaines de milliers de femmes récemment descendues dans la rue pour demander des droits enfin vraiment égaux, pour elles et la communauté LGBTIQ*, ainsi que l’égalité salariale réalisée. Car l’autre défi de notre siècle est en effet de finalement donner aux femmes la place qu’elles méritent, et pas simplement en mots et belles paroles.

Les Vert∙e∙s sont le parti de la qualité de vie ; ils et elles sauront porter cet élan et, s’ils et elles sont renforcé∙e∙s le 20 octobre prochain, la population jeune et tournée vers l’avenir de notre canton sera enfin mieux représentée sous la coupole que ce ne fût le cas au cours de ces derniers quatre ans. Il est plus que temps !

Plus que jamais, c’est notre avenir à toutes et tous qui se joue dans 3 mois et les Vert∙e∙s sont à l’image de la société vaudoise : progressistes et pionniers. Ils et elles souhaitent renforcer cette tendance à Berne le 20 octobre, pour un pays à la hauteur des défis de notre siècle.