Communiqué 2018

L’accueil parascolaire doit être défendu

Les Verts et le Parti socialiste ont soutenu la pétition « Pour un accueil sûr et de qualité pour nos enfants » lancée par les professionnel-le-s de l’accueil parascolaire du canton. Ils soutiennent maintenant la grève annoncée mardi prochain. Ils étaient aussi intervenus au Parlement tant les résultats de la consultation menée par l’Etablissement Intercommunal pour l’Accueil Parascolaire (EIAP) s’opposent à l’esprit et à la lettre de la Loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE). Les professionnel-le-s concernés se mobilisent dans la rue en dernier recours, pour que la qualité de l’encadrement de nos enfants reste la plus élevée possible.

Les Verts et le Parti socialiste ont soutenu de longue date une politique d’accueil de jour ambitieuse, à la fois au plan de la mise à disposition de places suffisantes que du point de vue de la qualité de la prestation offerte.

Les récentes modifications du cadre de références annoncées par l’Etablissement Intercommunal pour l’Accueil Parascolaire (EIAP) péjorent nettement la qualité de l’encadrement, et donc la sécurité et le bien-être de nos enfants. Il s’agit, entre autres, de la baisse du taux d’encadrement et du recours moins systématique du personnel formé.

C’est pourquoi le Parti socialiste vaudois et les Verts vaudois soutiennent la grève et la manifestation annoncées par les professionnel-le-s du parascolaire le mardi 13 novembre prochain. Ils dénoncent vigoureusement les pressions subies par ces mêmes professionnel-le-s dont c’est le droit le plus strict que de protester et de faire entendre leurs griefs.

Nous demandons que l’EIAP entende enfin les critiques émises et se mette à la table de négociation. La qualité de l’accueil parascolaire dans le canton de Vaud en dépend !