Communiqué 2018

Tamedia ou l’obsession du profit

A l’annonce du refus de Tamedia d’examiner les solutions alternatives proposées par les collaborateurs du Matin, les Verts déplorent que la firme persiste dans sa volonté de démanteler la presse romande. On comprend ainsi que la volonté de maximiser son bénéfice est le seul objectif de la disparition de l’édition papier.

Les Verts ont déjà manifesté à plusieurs reprises leur attachement à la diversité de la presse. Ils ont agi au niveau cantonal et communal (Lausanne) pour que, à l’instar des médias télévisuels et audiovisuels, un subventionnement, public ou parapublic, garantisse une information locale indépendante. Car il est nécessaire pour la démocratie directe de maintenir l’accessibilité, la diversité, la qualité et la fiabilité de l’information dans les médias, de même qu’une diversité de supports, presse imprimée incluse, pour que l’ensemble de la population, y compris les personnes n’ayant pas accès à Internet puissent accéder à l’information de façon équitable.

Les Verts soutiennent les collaboratrices et collaborateurs de Matin dans leur lutte et continueront leurs efforts pour maintenir la diversité des médias.

Xavier Company, co-président des Verts lausannois

Séverine Evéquoz, vice-présidente des Verts lausannois

Alberto Mocchi, président des Verts vaudois

Benjamin Rudaz, co-président des Verts lausannois