Communiqué 2017

LPPPL : Promesse tenue : c’est parti pour davantage de logements abordables dans le canton

Les Verts vaudois saluent l’adoption, par le Conseil d’Etat, du Règlement d’application de la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (RLPPPL), loi nettement acceptée par les Vaudoises et les Vaudois en février dernier. Ce règlement, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2018, devrait enfin permettre au canton de lutter contre les effets néfastes de la pénurie persistante qu’il connaît depuis trop longtemps. Une étape importante et une promesse tenue pour la conseillère d’Etat Béatrice Métraux qui dote ainsi le canton d’un outil indispensable pour permettre à chacune et à chacun de pouvoir enfin se loger selon ses besoins.

Le Conseil d’Etat avait promis d’aller vite pour mettre sous toit le Règlement d’application de la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (RLPPPL) adoptée par les Vaudoises et les Vaudois en début de cette année : promesse tenue !

Le règlement adopté ancre plusieurs dispositions nouvelles à saluer qui favorisent la construction de logements d’utilité publique (LUP), en particulier la nouvelle catégorie des logements à loyers abordables (LLA – dont la définition est ainsi précisée) et les rénovations tout en maintenant des loyers financièrement accessibles sur le marché. Les communes et les investisseurs institutionnels disposent ainsi d’outils précis et efficaces en cas de pénurie dans leur district qui leur permettront de véritablement répondre aux besoins des jeunes, des familles et de la classe moyenne qui peinent toujours plus à se loger plutôt que de faire le jeu des promoteurs immobiliers peu scrupuleux.  Les promoteurs désireux d’investir dans les LLA pourront ainsi bénéficier de rendements tout à fait honnêtes et de surfaces supplémentaires pour la réalisation de LUP. Enfin, le RLPPPL améliorera l’information donnée aux locataires lors de travaux, et encourage les propriétaires à assainir énergétiquement leurs bâtiments.

Un beau succès pour Béatrice Métraux qui a porté ce projet jusque devant le peuple et qui a su entendre les préoccupations des divers milieux concernés et trouver des compromis pour aboutir à l’application de cette loi porteuse d’espoirs pour toutes celles et tous ceux qui peinent encore à se loger convenablement dans le canton. Une promesse tenue aussi pour la majorité rose-verte au Conseil d’Etat qui avait fait inscrire comme objectif prioritaire de la législature 2012-2017 la mise en place d’une véritable politique du logement en faveur de toutes les habitantes et tous les habitants de ce canton.