Interventions parlementaires

Courriels des députés : sommes-nous en sécurité?

Interpellation

Les députés sont appelés à communiquer entre eux et avec d’autres instances de manière soutenue. Ils sont priés d’utiliser leurs courriels privés ou une boîte aux lettres spécialement créée à cet effet pour pouvoir travailler convenablement.

Les députés se transmettent parfois des documents avec une certaine confidentialité, et les boîtes aux lettres privées ne semblent pas offrir une sécurité optimale.

En effet, en guise d’exemple, jusqu’en juin de cette année, le service «gmail» lisait nos courriers électroniques pour pouvoir faire de la publicité ciblée. Depuis cette date, il semblerait que les lectures systématiques ne soient plus d’actualité, mais quelles garanties ?

Pourtant, bien des communes, petites ou grandes proposent des boîtes courriels à leurs conseillers communaux. De même au niveau fédéral, les élus ont des emails sécurisés

Ainsi, nous avons l’honneur de poser les questions suivantes au Conseil d’État:

1 . Le Conseil d’État a-t-il déjà envisagé de mettre en place un tel système?
2. Si oui, pourquoi ne l’a-t-il pas mis en place ?
3. Quel est le degré de sécurité de la manière de fonctionner actuelle ?
4. Quelles seraient les conséquences financières et organisationnelles d’une boîte aux lettres individuelle et sécurisée pour chaque député ?

Maurice Mischler