Interventions communales

Corsier : Nouvel horaire des CFF

Interpellation

Nouvel horaire des CFF : quelles mesures de compensation pour limiter la péjoration des relations entre l’Est Vaudois et Fribourg-Berne ?

Avec le nouvel horaire 2018 des CFF, les relations entre l’Est vaudois et Fribourg-Berne seront nettement péjorées par rapport à la situation actuelle. La Riviera et le Chablais vont souffrir des nouveaux changements prévus en décembre 2017 par les CFF.

Actuellement, les 2 trains directs par heure (IR desservant Aigle, Montreux et Vevey) donnent correspondance à Lausanne pour le train direct (IC) pour Fribourg et Berne.

Avec l’horaire 2018, ce ne sera plus le cas, il n’y aura plus qu’une relation par heure. Un des deux trains Lausanne-Berne sera avancé de quelques minutes à Lausanne, ce qui ne permettra plus la correspondance, mais nécessitera une attente de 20 min à une demi-heure, sauf quand le train de la ligne du Simplon sera décalé à cause du train pour Milan (4 fois par jour).

Le train dont la correspondance ne sera plus assurée est celui pour Lucerne, il y aura donc aussi une nette péjoration de la relation Est Vaudois – Lucerne. (Par exemple : Vevey-Lucerne, horaire actuel (relation la plus rapide): 1 fois par heure, 2h32, horaire 2018: 1 fois par heure, 2h54.

Il existe quelques pistes pour tenter de pallier à ces inconvénients, comme par exemple :

une prolongation du train Vevey – Puidoux jusqu’à Palézieux avec des bonnes correspondances à Vevey (Est-Vaudois) et Palézieux (Fribourg-Berne), doublée d’une desserte Puidoux – Chexbres par bus pour garantir l’offre Lausanne – Chexbres avec une bonne correspondance à Puidoux.

Ou éventuellement, la mise en place d’un bus direct Vevey – Palézieux avec des bonnes correspondances à Vevey (Est-Vaudois) et Palézieux (Fribourg-Berne)

Dans ce contexte, nous posons les questions suivantes :

  • La Municipalité a-t-elle pris la mesure des conséquences du nouvel horaire des CFF pour la région Riviera Chablais ?
  • Est-elle prête à s’engager à défendre les propositions faites ci-dessus ?
  • Sinon, quelles mesures compensatoires entend-elle proposer et défendre ?

Pour information cette interpellation a été aussi déposée dans les communes de Vevey, de La Tour de Peilz et de Montreux et au Grand Conseil où elle sera traitée à la rentrée.

Corsier, le 19 juin 2017

Jocelyne Henry-Baudois