Communiqué 2017

PS et Verts veulent maintenir les savants équilibres politiques qui font la réussite de notre canton

Le Parti socialiste vaudois et les Verts vaudois présentent Béatrice Métraux et Cesla Amarelle pour le second tour du Conseil d’Etat afin de garantir la continuité de l’excellent travail du gouvernement à majorité rose-verte. Le 21 mai prochain, la population vaudoise aura la possibilité d’élire un ticket cohérent, fort d’une alliance forgée depuis plusieurs décennies et avec un programme au service de toutes les Vaudoises et de tous les Vaudois.

« On ne change pas une équipe qui gagne » : les Verts vaudois et le Parti socialiste vaudois ont suivi le dicton populaire en proposant un ticket commun pour le 2e tour des élections au Conseil d’Etat avec les candidatures de Béatrice Métraux et de Cesla Amarelle. Avec leur élection, notre canton poursuivrait sur la voie du fameux « compromis dynamique » qui fait son succès.

Forts d’un résultat historique au premier tour qui a permis pour la première fois de l’histoire du Canton de Vaud de faire élire 2 candidats du ticket rose-vert, Verts et PS placent, comme en 2012, leurs quatre candidat-e-s dans les 7 meilleurs scores. Ils partent dans cette campagne avec confiance et détermination avec, en ligne de mire, la défense de l’intérêt général, la poursuite de l’audacieux équilibre entre dynamisme économique et juste redistribution des richesses et l’écoute des Vaudoises et des Vaudois.

Comme l’ont démontré les résultats du premier tour, l’alliance entre le Parti socialiste vaudois et les Verts vaudois est parfaitement comprise par les citoyen-ne-s qui ont voté en bloc le ticket rose-vert. Cette alliance se fonde sur plusieurs décennies de travail de concert et d’élections communes à tous les niveaux et qui expliquent son succès. Pour ce second tour, cette alliance naturelle mobilisera ses militant-e-s et la population vaudoise pour que Béatrice Métraux et Cesla Amarelle rejoignent Pierre-Yves Maillard et Nuria Gorrite au Conseil d’Etat afin de maintenir les savants équilibres qui font que la réussite de notre canton est jalousée loin à la ronde. Pour que les Vaudoises et les Vaudois puissent continuer à vivre sereinement le présent et à regarder vers l’avenir avec confiance.