Communiqué 2017

Le comité vaudois pour le OUI témoigne du large soutien en faveur de la Stratégie énergétique 2050

Le 25 avril 2017, le comité vaudois pour le OUI à la SE2050 a présenté, dans une ferme aiglonne qui sert d’exemple, ses arguments de campagne plaidant rationnellement pour un OUI à la Stratégie énergétique 2050.

Ce comité a été fondé par des représentants de presque tous les partis vaudois : PLR, PS, PDC, les Verts, les vert’libéraux, PBD, Vaud Libre, POP et même des représentants de l’UDC. Il rassemble des conseillères d’Etats, des conseillers aux Etats, des conseillers nationaux, des députés au Grand conseil, des municipalités ainsi que des élus communaux et des citoyens.

Ils plébiscitent tous la Stratégie énergétique 2050, aux côtés du Conseil fédéral, du Parlement et d’institutions défendant les intérêts de la nature, de l’économie, des paysans et de la société, car ils sont convaincus des perspectives qu’elle offre à notre canton. Tous réfutent en bloc les allégations mensongères et populistes visant à effrayer les citoyens et faire croire à des coûts pharaoniques et à des privations à tout va, alors que le projet soumis au peuple est tout le contraire.

« Je vous invite à voter OUI le 21 mai pour tourner résolument le dos au nucléaire, développer chez nous les énergies renouvelables, investir dans nos infrastructures et créer des emplois en Suisse qui ne pourront pas être délocalisés. » affirme Stéphane Montangero, président du parti socialiste vaudois. La SE2050 est « une étape qui vise à encourager l’innovation pour garantir un vrai tournant énergétique en Suisse qui permettra de renforcer notre autonomie énergétique et de créer de nombreuses opportunités pour les artisans et les entrepreneurs vaudois. » poursuit Frédéric Borloz, président du PLR vaudois et Conseiller national.  En résumé, «continuer comme aujourd’hui en tablant sur le nucléaire et les énergies fossiles est irresponsable. Ce sujet est trop important pour que l’on utilise des chiffres mensongers comme ces 3’200 francs. Accepter le 1er volet de la stratégie énergétique 2050, c’est un premier pas vers un avenir meilleur pour nos enfants et un soutien important pour le monde agricole.» conclut Julien Cuérel, député UDC au Grand conseil et syndic de Baulmes

Jetez un coup d’œil sur:

www.strategie-energetique-oui.ch et www.se2050.ch/fr/, @OUIaLaStrategieEnergetique #ES2050

comité vaudoisOUI à la stratégie énergétique 2050

 

Communiqué relayé du Comité vaudois « Stratégie énergétique OUI »