Communiqué 2017

Votation fédérale du 21.5: OUI à la stratégie énergétique 2050

Réunis ce soir en Comité élargi, les Verts vaudois ont arrêté leur recommandation de vote en vue de la votation fédérale du 21 mai prochain. Ils plébiscitent la stratégie énergétique 2050, seul objet soumis à votation ce jour-là. Elle est en effet cruciale pour réduire notre consommation, augmenter l’efficacité énergétique, développer les énergies renouvelables et enfin sortir du nucléaire. Les Verts souhaitent que le canton de Vaud joue un rôle pionnier en la matière.

En 2011, suite à l’accident de Fukushima, le Conseil fédéral et le Parlement ont pris la décision de principe de sortir de l’énergie nucléaire. C’est alors que le Conseil fédéral a retravaillé les perspectives énergétiques et conçu la Stratégie énergétique 2050 qui a principalement trois objectifs : réduire la consommation, développer les énergies renouvelables et sortir du nucléaire. Ces objectifs sont chers aux Verts vaudois et le tournant énergétique a d’ailleurs toujours fait partie de leurs revendications. Les Verts ont agi dans ce sens au niveau local, dans les communes mais aussi au Grand Conseil, où ils ont largement contribué à la fixation d’objectifs ambitieux dans la loi vaudoise sur l’énergie, révisée fin 2013.

Pour rappel, le premier train de mesures de la Stratégie énergétique 2050 formait en fait le contre-projet indirect à l’initiative fédérale « Pour la sortie du nucléaire » déposée par les Verts. Si nous avions néanmoins maintenu notre initiative, c’était parce que la Stratégie énergétique 2050 ne prévoyait aucune date de fermeture contraignante des centrales. Les Vaudoises et les Vaudois ont d’ailleurs accepté l’initiative des Verts le 27 novembre dernier par 54,37% des voix, sans être malheureusement suivis par la majorité du peuple suisse. Il s’agit maintenant de confirmer, le 21 mai prochain, ce désir de sortir de notre dépendance à l’atome et de nous donner de véritables chances d’opérer le tournant énergétique en favorisant le développement déterminé des énergies propres d’avenir.

Les Verts vaudois recommandent donc l’acceptation de la Stratégie énergétique 2050 pour :

  1. réduire la consommation en économisant de l’énergie et en augmentant l’efficacité. La Stratégie énergétique prévoit plusieurs mesures favorables au climat allant dans ce sens, telle qu’une consolidation du « Programme bâtiments » en y affectant une plus grande part de la taxe CO2 prélevée. Les prescriptions relatives aux émissions de CO2 seront, en outre, renforcées.
  2. donner un nouvel essor aux énergies renouvelables, par exemple en faisant passer le supplément maximal perçu sur le réseau pour encourager les renouvelables de 1,5 centime par kwh à 2,3, ce qui encouragera davantage d’installations via la RPC.
  3. sortir enfin du nucléaire. Il ne sera plus possible de construire la moindre centrale sur le territoire national. Les cartouches de combustible ne pourront, par ailleurs, plus être retraitées. Il manque certes à cette stratégie des durées d’exploitation maximales contraignantes mais il sera toujours possible de combler cette lacune une fois la Stratégie énergétique entrée en vigueur.

Les Verts vaudois souhaitent que le canton de Vaud joue un rôle de pionnier dans cette indispensable transition énergétique.

Le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ainsi que le passage à une économie et à des transports moins dépendants des énergies fossiles figurent en bonne place dans leur programme pour la législature 2017-2022. Les Verts proposent notamment de soutenir plus fortement les rénovations énergétiques, de simplifier les démarches administratives pour la pose de panneaux solaires ou encore de promouvoir des modes de chauffage moins polluants (bois, pompes à chaleur etc.).