Communiqué 2017

5 ans qui ont amélioré le quotidien des Vaudoises et des Vaudois

Le Parti socialiste vaudois et les Verts vaudois sont très satisfaits du bilan de législature du Conseil d’État vaudois présenté aujourd’hui. Ils saluent tout particulièrement le bilan de leurs ministres qui ont su mener à bien d’importantes réformes en réponse à l’évolution du canton depuis 2012. La majorité rose-verte a fait ses preuves et entend ainsi continuer, lors de la prochaine législature, à œuvrer pour le bien de toutes les Vaudoises et tous les Vaudois.

Après cinq ans de majorité rose-verte au Conseil d’État, le PSV et les Verts vaudois tirent un bilan favorable de l’action gouvernementale. Des progrès remarquables ont en effet été entrepris en matière de sécurité (création de places de détention supplémentaires et 1/3 de criminalité en moins depuis 2014), de mobilité (amélioration de la desserte de toutes les régions, plans de développement tram et métro), de formation (mise en œuvre de la LEO, ajout d’une 33e période pour les 9e année), ou encore de cohésion sociale (lutte contre la précarité, réduction du taux d’aide sociale, nouvelles aides telles que les PC-familles et la rente-pont, augmentation du nombre de lits en EMS, 5871 places d’accueil parascolaire créées, mise en place de la commission des jeunes). Les moyens supplémentaires dévolus à la sécurité, à l’accueil de jour des enfants, aux infrastructures sanitaires et à l’insertion des jeunes ont permis de relever les défis posés au canton, tout en consolidant la bonne santé des finances vaudoises.

Nombreux sont en outre les accomplissements à mettre au bilan de la majorité actuelle : le Canton a fait figure de pionnier en insérant des contrôles de l’égalité salariale dans les marchés publics, en renforçant la lutte contre le travail au noir ou encore en adoptant une loi sur la reconnaissance des communautés religieuses ; il dispose en outre enfin d’une Loi sur l’accueil de jour des enfants digne des besoins des familles au 21ème siècle ; le contre-projet à l’initiative « Sauver Lavaux » ou encore la nouvelle loi sur le logement (LPPPL) ont été nettement acceptés par le peuple vaudois ; les Vaudoises et les Vaudois ont vu leur pouvoir d’achat augmenter grâce à une amélioration des allocations familiales et des subsides à l’assurance-maladie.

La législature, enfin, s’est déroulée dans un climat politique sain et constructif. Avec les communes, avec les partenaires sociaux, avec l’ensemble des acteurs de la société vaudoise, un dialogue respectueux et efficace a permis d’aboutir à des solutions négociées et satisfaisantes pour tous. Dans ce cadre, le PSV et les Verts remercient notamment Anne-Catherine Lyon de tout son travail au sein du Conseil d’Etat.

Le Canton se porte donc mieux aujourd’hui qu’il y a 5 ans et la situation globale, suisse et cantonale demandera, lors des prochaines années encore, qu’une équipe dynamique et à l’écoute des besoins de sa population défende les réformes encore à concrétiser avec pragmatisme et détermination. C’est pourquoi Pierre-Yves Maillard, Nuria Gorrite et Béatrice Métraux se représentent, associé-e-s à Cesla Amarelle, pour continuer à améliorer le quotidien des Vaudoises et des Vaudois et poursuivre le développement du canton.