Communiqué 2017

Quatorze syndics s’engagent pour davantage de logements à loyers abordables

En vue des votations du 12 février prochain, nous soussignés – toutes et tous syndiques et syndics de villes et communes vaudoises – lançons un appel à soutenir la Loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL). En prise tous les jours avec les difficultés de nos concitoyennes et concitoyens face à la pénurie de logements, nous sommes aux premières loges pour attester de la nécessité de la LPPPL. Elle donnera enfin à toutes les Communes, indépendamment de leur taille, des outils permettant de développer des logements à loyers abordables, protégés de la spéculation immobilière.  

Syndics de 14 villes et communes vaudoises, nous soutenons la Loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL), objet de votation du 12 février prochain. Nous comptons sur les outils offerts par cette nouvelle loi pour pouvoir mener une politique communale du logement proactive, afin de répondre aux besoins de la population.

La possibilité de fixer des quotas de logements d’utilité publique dans les plans de quartier, d’accorder des bonus de droit à bâtir ou encore de bénéficier d’un droit de préemption sont des outils à la fois raisonnables et efficaces pour promouvoir la construction de logements à loyers abordables et modérer le prix des terrains des collectivités publiques. La nouvelle loi maintient également l’essentiel des dispositions existantes permettant de préserver le parc locatif et de contrôler le montant des travaux et la hauteur des loyers lors de rénovations ou démolitions /reconstructions, autant d’acquis précieux pour les locataires de ce canton.

Soucieux d’œuvrer pour le bien commun, nous tenons également à dénoncer les propos fallacieux tenus par les milieux immobiliers qui défendent avant tout leurs intérêts privés dans cette campagne. L’explosion du niveau des loyers depuis plus de dix ans, alors que l’inflation et les taux d’intérêt sont au plus bas, attestent au contraire de la nécessité pour les Communes de disposer d’outils leur permettant d’agir pour construire des logements accessibles à toute la population y compris dans toutes les zones périurbaines de notre canton.  Pour ce faire, un oui à la LPPPL s’impose le 12 février prochain.

Jean-François Clément, Syndic de Renens
Gérald Cretegny, Syndic de Gland
Fabrice De Icco, Syndic de Romainmôtier-Envy
Piéric Freiburghaus, Syndic de Penthalaz
Henri Germond, Syndic d’Orbe
Vincent Jaques, Syndic de Morges
Valérie Jeanrenaud, Syndique de Burtigny
Grégoire Junod, Syndic de Lausanne
Elina Leimgruber, Syndique de Vevey
Didier Lohri, Syndic de Bassins
Serge Melly, Syndic de Crassier
Maurice Mischler, Syndic d’Epalinges
Jean-Pierre Rochat, Syndic de Chavannes
Daniel Rossellat, Syndic de Nyon

Communiqué du Comité pour des logements abordables dont font partie les Verts