Communiqué 2016

Prilly : la Droite fuit le débat

Ce soir, faute d’argument, les groupes de droite du Conseil communal ont choisi de déserter le parlement, plutôt que de venir débattre. Les groupes Verts et socialistes étaient prêts à défendre le projet de budget de la Ville et expriment leur indignation.

Le Conseil communal de Prilly du lundi 12 décembre 2016, consacré au vote du budget de la Ville pour l’année 2017, a été interrompu en fin de soirée en raison du grand nombre d’amendements encore à voter. Un report au mercredi 14 décembre 2016 a alors été décidé par la majorité du Conseil.

Ce soir, seuls 28 conseillères et conseillers sur 74, toutes et tous issus des groupes socialiste et des Verts, ainsi que la Municipalité et certains chefs de services étaient présents dans la salle. Les groupes PLR, PDC et UDC, de peur d’être minorisés, ne se sont pas présentés. Le quorum nécessaire à la tenue de la séance n’a donc pas été atteint et le Conseil annulé.

Cette séance devait pourtant terminer le débat et faire voter le budget, celui-ci devant être adopté avant le 15 décembre selon l’art. 9 RCCom. Selon ce même article, si le budget de la Ville n’est pas adopté avant le début de l’exercice, la Municipalité ne peut engager que les dépenses strictement nécessaires.

Socialistes et Verts déplorent que les groupes PLR, UDC et PDC méprisent ainsi l’institution démocratique qu’est le Conseil communal et par là, la population de notre ville. Cette attitude irresponsable paralyse le fonctionnement de la commune.

Est-ce ainsi que les conseillères et conseillers communaux de droite envisagent leur responsabilité d’élus ? Fuir le débat est-il une stratégie politique visant à masquer la faiblesse de leurs arguments ?

Quoi qu’il en soit, les grands perdants de ce Conseil manqué sont indéniablement les institutions démocratiques, le personnel communal et la population prillérane.