Communiqué 2016

Béatrice Métraux repart pour une 2ème législature

Réunis en assemblée générale extraordinaire ce soir à Lausanne, les Verts vaudois ont réaffirmé leur confiance à leur ministre sortante, Béatrice Métraux, pour se présenter à réélection le 30 avril prochain, aux côtés des 3 candidat-e-s du PSV qui seront choisi-e-s en janvier prochain. Les Verts ont également arrêté leur programme électoral pour la législature 2017-2022, présenté leurs visuels de campagne et remplacé au sein de leur direction le député Cédric Pillonel, démissionnaire, par la députée d’Yverdon Céline Ehrwein Nihan.

Réunis en assemblée générale extraordinaire principalement consacrée aux prochaines Cantonales de 2017, les Verts vaudois ont plébiscité leur ministre sortante, Béatrice Métraux, pour briguer un nouveau mandat après une législature passée au sein du collège gouvernemental. L’action d’une Verte au Conseil d’Etat reste cruciale pour l’avenir du canton, d’autant plus à l’heure où les fronts se figent et où les défis à relever demandent pragmatisme, écoute des besoins des gens et solutions courageuses et visionnaires : des marques de fabrique de la politique des Verts. Béatrice Métraux par ailleurs présente un très bon bilan, ayant notamment permis de faire avancer la politique sécuritaire cantonale (un tiers de criminalité en moins en 3 ans, réduction de la surpopulation carcérale, publication d’une stratégie pénitentiaire unique en Suisse romande renforcement de l’Académie de police de Savatan et moyens accrus pour la police de proximité) et la politique du logement (L3PL sur laquelle nous voterons le 12 février prochain). Elle a également suscité des changements attendus par les Vaudoises et les Vaudois (fin des curatelles imposées, protection renforcée de Lavaux). En outre, le bilan de la majorité PS-Verts sortante est à saluer et montre combien cette dernière est importante pour le canton. Cette majorité a réussi à maintenir le canton dans les chiffres noirs et à asseoir sa stabilité, tout en accroissant les investissements nécessaires pour répondre aux besoins de la population et accroître sa qualité de vie. C’est donc avec enthousiasme et conviction que les Verts ont validé la reconduite de la stratégie à 4 (3 PS + 1 Verte) dès le premier tour de l’élection au Conseil d’Etat.

Les Verts vaudois ont en outre défini leur programme pour la législature 2017-2022 qui s’ouvre pour le Grand conseil. Ce programme en 19 thèmes réaffirme les fondamentaux des Verts mais s’ouvre aussi sur des sujets plus nouveaux, encore peu défendus par d’autres formations politiques, tels que la bientraitance animale ou encore une alimentation de qualité (ce dernier thème ayant d’ailleurs été choisi pour servir de tête de proue aux idées défendues par les Verts en vue du 30 avril 2017 et figurer sur leurs affiches de campagne).

Enfin, les Verts vaudois ont élu la députée d’Yverdon Céline Ehrwein Nihan à la direction du Mouvement, en remplacement de son collègue député du même lieu, Cédric Pillonel, démissionnaire pour raisons professionnelles. Il sera en outre désormais remplacé à la vice-présidence par David Raedler, avocat lausannois.