Interventions parlementaires

Mormont : une grande «carrière» se mesure-t-elle au nombre des échecs ?

Interpellation

Le Mormont est un site d’importance paysagère, faunistique, naturelle et historique d’envergure nationale. Classé à l’inventaire fédéral des paysages, son sommet est exploité pour sa roche depuis le début des années 1950 par le cimentier Holcim.

Le 9 juin 2015, le Grand Conseil acceptait un vœu formulé par la commission chargée d’étudier le nouveau Plan Directeur des Carrières (PDCar), demandant que le sommet du Mormont ne soit pas touché par cette exploitation.

Plus d’une année après le vote sur ce vœu, et alors que plusieurs associations – mais aussi l’office fédéral de l’agriculture – ont déposé un recours auprès du Tribunal Cantonal pour s’opposer à l’extension de la carrière au lieu-dit « La Birette », nous souhaitons poser les questions suivantes au Conseil d’État :

1) Quelle est la position du Conseil d’État concernant la protection du sommet du Mormont ?

2) Quelles démarches ont été entreprises à ce jour pour mettre en œuvre le vœu accepté le 9 juin 2015 par le Grand Conseil au sujet du Mormont ?

3) Le Conseil d’État estime-t-il que les extensions successives de la carrière (cf. secteur de la Birette) sont compatibles avec les objectifs de protection figurant dans l’inventaire fédéral ?