Communiqué

Budget 2017 VD: Encore un budget équilibré pour une majorité qui aura décidément fait ses preuves

Les Verts saluent un budget équilibré qui marque un effort particulier consenti à la cohésion sociale en investissant massivement dans ce secteur crucial du vivre-ensemble. Ils sont toutefois préoccupés par le fait que, cette année encore, les fonds alloués à l’environnement ne soient toujours pas utilisés. Ce budget étant le dernier de la législature 2012-2017, il témoigne de la capacité de la majorité PS-Verts actuelle à gérer les fonds publics.

Les Verts vaudois se félicitent d’un budget équilibré et relèvent avec satisfaction les mesures prises pour favoriser la cohésion sociale, cruciale dans la vie du canton. L’effort principal du budget 2017, au niveau de l’augmentation des charges, a en effet été consenti pour les domaines de la cohésion, de la santé, de l’enseignement et du social.

Si les Verts constatent avec satisfaction qu’aucune coupe n’est prévue dans les dépenses relatives à l’environnement, ils restent toutefois circonspects face à un problème se renouvelant maintenant chaque année : si des montants conséquents semblent budgétés, marquant l’importance des préoccupations environnementales aux yeux du collège gouvernemental, bien peu de dépenses sont ensuite effectivement réalisées par le département en charge de la mise en œuvre concrète des projets prévus. De quoi se demander comment il sera possible de compenser les retards pris depuis maintenant de nombreuses années, et si tout cet argent provisionné finira un jour par être vraiment dépensé ?

Enfin, ce budget est le dernier présenté pour la législature en cours par l’équipe gouvernementale actuelle et témoigne de la bonne capacité de gestion des finances publiques de cette équipe, à majorité PS-Verts. Face aux craintes et menaces hypothétiques alors agitées par la Droite au moment des élections de 2012, les conseillers d’Etat socialistes et Verts auront répondu par les actes, et témoigné de leur efficacité pour le bien de notre canton. D’où la nécessité, attestée par les faits, de reconduire cet équilibre gagnant pour la prochaine législature !