Communiqué

Bouquet d’interventions parlementaires : Une économie verte pour le Canton de Vaud

7 partis[1] représentés au Grand conseil vaudois s’unissent aujourd’hui pour déposer un bouquet d’interventions parlementaires présentant des exemples de ce qu’une économie verte pourrait apporter à notre canton. Allant d’un cadastre des déchets industriels, au recyclage du plastique, en passant par la défiscalisation lors d’investissements de particuliers en faveur du climat, l’utilisation de bois vaudois pour les chaudières cantonales, la promotion économique et même la lutte contre les micropolluants, ces interventions montrent les actions qu’un OUI le 25 septembre prochain pourrait venir renforcer. Le PDG de la société Gramitherm a en outre témoigné de son expérience d’entrepreneur appliquant l’économie verte au quotidien.                                                                                    

Des représentants de la grande majorité des partis vaudois ont présenté les interventions qu’ils déposeront aujourd’hui au Grand Conseil pour illustrer les domaines d’action recouverts par l’économie verte dans le canton. Alors que le peuple se prononcera le 25 septembre prochain sur l’initiative « Pour une économie verte », ces interventions viennent concrétiser cette idée en en délimitant certains contours possibles, appliqués à notre canton. Le but général est de transformer notre économie et notre système de production afin qu’ils soient moins gourmands en ressources et soient plus durables (en évitant la production de déchets, les déperditions d’énergie et l’obsolescence programmée, notamment). Il s’agit donc globalement d’adopter les principes de l’économie circulaire pour réduire notre impact environnemental tout en préservant notre qualité de vie, notre confort et notre prospérité.

Quant aux exemples concrets de ce que l’économie verte pourrait apporter à notre canton :

-les députées des Vert’libéraux Claire Richard et Dominique-Ella Christin ont demandé d’une part au Conseil d’Etat d’alimenter toutes les chaudières cantonales en bois 100% vaudois et, d’autre part, de récompenser les investissements réalisés par les particuliers dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie.

– les députés PS Valérie Induni et Alexandre Rydlo ont présenté une interpellation demandant un état des lieux des entreprises « cleantech » actives au plan cantonal ainsi que les mesures de promotion économiques prises par le canton pour attirer ce type d’entreprises sur son sol ; ainsi qu’un postulat demandant d’étudier la mise en place à l’échelon cantonal de filières de recyclage de tous les déchets plastiques ainsi que d’une information à la population sur la manière de recycler correctement les déchets plastiques.

– le député Vaud Libre Jérôme Christen interroge quant à lui, dans une interpellation, le Conseil d’Etat sur les mesures qu’il entend prendre pour développer la pyrolyse, un procédé de combustion qui permet de transformer des déchets de bois en gaz, charbon végétal et huile de pyrolyse. Il s’agit d’une énergie qui présente un potentiel de développement intéressant permettant de mieux valoriser des déchets issus de la biomasse ligneuse sèche.  Son efficacité est remarquable (95% de rendement) et il présente l’avantage d’être avare en émission de C02. 

– le député de solidaritéS Jean-Michel Dolivo a présenté une interpellation demandant au Conseil d’Etat l’avancement de son action visant à réduire les micropolluants dans les eaux du Léman

– les députés Verts Anne Décosterd et Vassilis Venizelos ont présenté deux interpellations traitant, d’une part, des investissements durables de la BCV et, d’autre part, de la réutilisation des sous-produits des activités économiques (matériaux minéraux et d’excavation, etc.), demandant notamment où en est le cadastre des déchets industriels cantonal annoncé récemment.

Enfin, Monsieur Christian Roggeman, PDG de la société vaudoise Gramitherm, a témoigné de son expérience d’entrepreneur déjà actif dans le secteur de l’économie verte (plus spécifiquement ici de l’isolation écologique des bâtiments), montrant que cette dernière n’a rien d’une utopie.

[1] Les Verts, PDC, PS, Vaud Libre, les Vert’libéraux, le POP, solidaritéS

dossier-de-presse