Communiqué

Votation fédérale du 25.09.16: OUI à l’économie verte pour la planète, l’emploi et les consommateurs

Réunis hier soir en Comité élargi, les Verts vaudois ont arrêté leurs recommandations de vote en vue de la votation fédérale du 25 septembre prochain. En plus de défendre leur initiative « Pour une économie verte », ils recommandent d’accepter l’initiative AVSplus et de refuser la nouvelle loi sur le renseignement.

OUI à l’économie verte

Autrefois exemplaire, la Suisse est devenue le 2ème plus gros producteur de déchets en Europe. Alors que l’Union européenne et même les 200 multinationales formant le World Business Council for Sustainable Development se sont fixé des objectifs ambitieux pour réduire leur empreinte écologique, la Suisse reste à la traîne. C’est pourquoi les Verts ont lancé l’initiative « Pour une économie verte », soumise au peuple le 25 septembre prochain. Avec cette initiative, soutenue aujourd’hui par une large alliance, ils espèrent redonner à la Suisse son rôle exemplaire. En adoptant les principes de l’économie circulaire, et grâce à l’innovation et à l’efficience toujours plus grandes des nouvelles technologies, il sera bientôt possible de produire mieux, de moins gaspiller et de simplifier le quotidien des consommatrices et des consommateurs. Car si les Vaudoises et les Vaudois recyclent davantage aujourd’hui, sont plus sensibles à la qualité et à la provenance de ce qu’ils achètent, c’est maintenant à l’économie de les appuyer en créant, en amont, les conditions nécessaires à leur simplifier la vie. Pour que les produits durables réparables deviennent la norme, que les emballages soient réduits et que les générations futures puissent jouir du même confort que celui dont nous bénéficions actuellement en assurant la pérennité de notre environnement, mais aussi de notre économie. Car dans un contexte économique difficile dû au franc fort, l’économie verte est porteuse d’espoir car elle crée les emplois de demain : des emplois indigènes, créant de la richesse locale et palliant le risque de délocalisations futures.

OUI à l’initiative AVSplus

Les Verts vaudois soutiennent cette initiative qui demande de relever de 10% les rentes AVS, pilier majeur de la solidarité entre les générations et entre les différentes classes de revenu. Alors que les rentes AVS et du 2e pilier ne permettent déjà plus à certaines catégories de personnes âgées de vivre dignement, telles les femmes et les bas revenus, ce renforcement bénéficierait prioritairement à ces personnes et donnerait aussi un signal positif à la jeune génération.

NON à la nouvelle loi sur le renseignement

Si les Verts vaudois reconnaissent la nécessité de modifier les lois actuelles relatives au renseignement, la nouvelle mouture va beaucoup trop loin. Elle étend en effet massivement les pouvoirs des services secrets helvétiques qui pourront s’immiscer dans la vie privée des Vaudoises et des Vaudois en surveillant des locaux privés, mettant sur écoute des téléphones, lisant des e-mails et messages WhatsApp, tout cela sans le moindre soupçon fondé d’infractions. Actuellement, la police peut déjà mettre sous surveillance des personnes soupçonnées d’infractions mais, contrairement au service de renseignement, elle est mieux contrôlée et est davantage transparente. En outre, pour les Verts, la surveillance a tout-va n’est pas la meilleure des préventions : il s’agit bien davantage d’éviter la marginalisation de certaines populations sur notre territoire, d’agir dans les prisons pour séparer les auteurs de petits délits des criminels chevronnés, de former des imams suisses pour prévenir les radicalisations, etc. Bref, de nombreuses pistes existent qui ne présentent pas les mêmes risques de dérives que l’actuelle modification de loi.