Non classé

Les Verts, leaders en matière d’égalité au plan politique

En ce 14 juin demain, 25ème anniversaire de la grève des femmes et 20ème de l’entrée en vigueur de la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes, les Verts sont fiers de rappeler qu’ils sont leaders en matière d’égalité dans la sphère politique. Tous ne suivent cependant pas leur exemple, et beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour une égalité en politique comme dans le monde du travail.

Il y a 20 ans jour pour jour, la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes entrait en vigueur. Cette loi faisait suite à l’inscription de l’égalité hommes-femmes dans la Constitution fédérale en 1981. Il aura fallu une décennie de lutte, dont le point culminant fut la grève des femmes du 14 juin 1991, pour enfin aboutir à l’application de cette loi. Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

Dans le monde politique, nombre de partis ont encore de la peine à faire de la place aux femmes sur leurs listes électorales et dans les postes à responsabilité au sein de leurs instances. Mais ce n’est pas le cas des Verts !

Lors des dernières élections communales, les Verts ont ainsi fait élire 8 Municipales (contre 6 en 2012), ainsi que 125 conseillères communales (contre 82 en 2012). Alors que 24 Heures avançait un chiffre de 23,5% seulement en termes de candidates aux Municipalités vaudoises (pour 23, 97% d’élues), les Verts en présentaient 48% (pour 47,4% d’élues). Et la plupart des groupes Verts au conseil communal sont même maintenant majoritairement composés de femmes, comme par exemple à Lausanne (13 femmes pour 4 hommes), Cheseaux (3 femmes pour 1 homme), Grandson (4 femmes pour 2 hommes), Le Mont-sur-Lausanne (2 femmes), (8 femmes pour 6 hommes), Moudon (3 femmes pour 1 homme), Orbe (8 femmes pour 5 hommes), Pully (7 femmes pour 6 hommes), Renens (5 femmes pour 4 hommes), Saint-Légier (5 femmes pour 4 hommes), Vevey (6 femmes pour 5 hommes), Villeneuve (3 femmes pour 1 homme) ou encore à Yverdon-les-Bains (9 femmes pour 6 hommes).

Si l’on s’en tient aux données relatives aux candidatures aux dernières élections communales dans les communes appliquant le système proportionnel, disponibles sur le site de l’Etat de Vaud[1], les disparités entre gauche et droite sont marquantes dans notre canton en ce qui concerne le genre des candidat-e-s.  Les candidatures féminines représentaient ainsi 45,6% du total chez les Verts, 43,6% pour la Gauche et36,8% pour le Parti socialiste, contre 29,8% pour le Centre, 26,3% pour l’UDC et, en queue de peloton, seulement 23,8% pour le PLR.

Sans titre 1

La moitié des sections locales des Verts sont, en outre, dirigées par des femmes.

[1] http://www.elections.vd.ch/votelec/app2/index.html?id=CORP20160228