Communiqué 2016

Votation fédérale du 5 juin 2016: Pour une nouvelle conception du travail

Réunis hier soir en Comité élargi, les Verts vaudois ont arrêté leurs recommandations de vote en vue de la votation fédérale du 5 juin prochain. Ils confirment leur soutien au revenu de base inconditionnel et appellent également à soutenir la modification de la loi fédéraIe sur la procréation médicalement assistée, ainsi que la modification de loi sur l’asile. Ils enjoignent par contre les Vaudoises et les Vaudois à rejeter l’initiative vache à lait et n’émettent pas de recommandation de vote pour l’initiative « En faveur du service public ».

OUI au revenu de base inconditionnel

Les Verts vaudois avaient prononcé un soutien clair au revenu de base inconditionnel (RBI) dès 2012 déjà, lors du projet d’initiative. Ils confirment ce soir leur soutien à un instrument qui nous permet de repenser totalement notre relation au travail et de valoriser les activités non-rémunérées et essentielles à la cohésion sociale.

Le RBI permet notamment de répondre aux problèmes sociétaux du 21ème siècle tels que la persistance du chômage, l’augmentation des inégalités sociales et la surconsommation. En nous invitant à diminuer notre temps de travail et à se consacrer à d’autres activités peu ou non-rémunérées, le RBI ouvre la voie vers une société écologique et solidaire.

En encourageant la diminution et le partage du temps de travail rémunéré, le RBI constitue en outre un excellent moyen d’assurer une meilleure redistribution des richesses au sein de la population. Le RBI facilite aussi grandement le système actuel des assurances sociales, soumis à des modifications permanentes dans les conditions d’octroi et à d’innombrables chevauchements entre les différentes assurances.

En remplaçant la plupart de nos assurances sociales : il entraîne une économie substantielle des coûts. Et le projet est économiquement faisable : en tenant compte de la richesse produite par les actifs et le remplacement des prestations sociales actuelles, il manquerait 18 milliards pour financer le revenu de base (projection selon la situation économique en Suisse en 2012). Cet écart peut être comblé en instaurant, par exemple, un prélèvement minime sur les transactions financières et commerciales. Cette option aurait le mérite de ne pas écraser l’immense majorité des contribuables tout en sanctionnant la dangereuse spéculation pratiquée par certains investisseurs.

OUI à la modification de loi sur la procréation assistée

Les Verts recommandent l’acceptation d’une modification de loi raisonnable qui permet des améliorations notables pour les couples stériles souhaitant avoir un enfant. Le processus de choix des parents est adéquatement accompagné et, grâce au DPI, les embryons souffrant d’une maladie génétique pourront être triés et seuls les embryons sains implantés. Des souffrances de personnes handicapées pourront ainsi être évitées.

NON à l’initiative vache à lait

Les Verts vaudois recommandent au peuple de refuser cette initiative qui, en affectant l’entier de l’impôt sur les huiles minérales à la route, rendrait meilleur marché les trajets en voiture tout en renchérissant les transports publics. Elle aurait pour conséquence de provoquer un reflux du rail vers la route qui est l’extrême opposé de la politique défendue par les Verts.

OUI à la modification de loi sur l’asile

Les Verts soutiennent enfin la révision de loi sur l’asile qui, en accélérant les procédures et en les rendant plus équitables, apporte des aménagements souhaitables à la situation actuelle. Il sera désormais possible de statuer sur la majorité des demandes et d’en exécuter les décisions en 140 jours. En outre, afin de garantir la qualité de la procédure, la protection juridique des requérants sera renforcée.