Communiqué

Elections communales: Un canton toujours plus vert, aussi dans les exécutifs

Le deuxième tour des élections communales d’hier a confirmé la progression des Verts au plan communal.  Alors qu’ils avaient déjà pu constater avec satisfaction leur progression de 200 à 248 sièges dans les conseils communaux (+24%), ils affichaient ce dimanche un gain de 4 sièges au niveau des exécutifs, passant de 15 à 19 Municipaux.

Les élections de ce 20 mars 2016 confirment l’attachement des Vaudoises et Vaudois à la politique verte telle qu’elle s’exerce au niveau local, tant au plan législatif qu’exécutif. Si les Verts avaient déjà marqué une forte progression lors des élections communales du 28 février, cette progression se confirme aujourd’hui au deuxième tour des élections des Municipalités. Ils entrent ainsi pour la première fois de leur histoire dans les exécutifs d’Ollon avec Alain Dériaz, d’Orbe avec Luiz de Souza, de Prangins avec Alice Durgnat Lévi, ou encore de Lutry avec Kilian Duggan et de Prilly avec Maurizio Mattia. Ils font par ailleurs leur retour à la Municipalité de Moudon, avec Felix Stürner.

Ils se maintiennent en outre à Ecublens avec Danièle Petoud, à Morges avec Sylvie Podio, à Renens avec Tinetta Maystre, à Vevey avec Elina Leimgruber, et à Yverdon-les-Bains avec Carmen Tanner.

Ces nouveaux élus viennent rejoindre les rangs des élus Verts d’ores et déjà élus au premier tour : Maurice Mischler à Epalinges, Luc Recordon à Jouxtens-Mézery, Natacha Litzistorf et Jean-Yves Pidoux à Lausanne, Caleb Walther à Montreux, Tu Wüst à Préverenges, et Agata Jaxta et Fabrice de Icco à Romainmôtier-Envy.

A noter que la parité est cette année presque parfaitement atteinte avec 10 Municipaux pour 9 Municipales (avec d’ailleurs une augmentation de 50% du nombre d’élues qui passe de 6 à 9 entre 2011 et 2016).

Les Verts regrettent toutefois la non-réélection d’Olivier Mayor à Nyon et la perte de leur siège à la Municipalité de Pully.