Communiqué 2016

Eoliennes VD: Quand l’armée marche contre le vent

Alors que nous apprenons que le Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) fédéral émet des réserves quant aux projets éoliens vaudois, le député Vassilis Venizelos interpelle le canton pour connaître les mesures à mettre en oeuvre pour que ces projets énergétiques importants soient réalisés.

Dans son rapport d’examen sur la troisième adaptation du plan directeur cantonal vaudois du 18 novembre 2015, la Confédération émet des réserves sur plusieurs projets éoliens vaudois. Ces réserves sont portées par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Elles concernent les parcs éoliens envisagés sur les sites d’Essertines (Tous-Vents), de Chavannes-sur-Moudon, de Cronay, de Vuarrens et de Montanaire (Vaud’air) qui se situent partiellement, voire totalement, dans un périmètre de 20 km autour d’aérodromes militaires actifs.

Le Canton devra donc démontrer que ces projets répondent aux exigences posées par le DDPS, qui semblent d’ailleurs contradictoires avec les objectifs énergétiques et territoriaux fixés par le DETEC. Le rapport d’examen précise notamment que « les conditions posées par Skyguide et/ou les différentes entités compétentes au sein du DDPS seront considérées comme remplies si une étude détaillée réalisée dans la suite de la planification démontre que les projets d’éoliennes prévus répondent à leurs exigences et n’entrent pas en conflit avec leurs intérêts ».

Vassilis Venizelos, chef de groupe des députés Verts, a donc déposé, cet après-midi, une interpellation pour obtenir du Canton quelques précisions, notamment sur la manière dont il conçoit la pesée d’intérêts entre installations militaires et objectifs énergétiques. Ou encore sur l’état d’avancement des démarches de planification et d’affectation du sol relatives aux projets de parcs éoliens prévus sur territoire vaudois et quelles mesures sont prévues pour accélérer la concrétisation des importants projets cantonaux énergétiques en question ?