Communiqué 2016

Élections communales: Un canton toujours plus vert!

Les élections communales de dimanche ont vu une nouvelle progression des Verts au plan communal. Ils progressent en effet de 200 à 248 sièges, soit une augmentation de 24%. Au niveau des exécutifs communaux, le deuxième tour sera décisif avec nombre de ballotages favorables en perspective.

Les élections de ce 28 février 2016 confirment l’attachement des Vaudoises et Vaudois à la politique verte telle qu’elle s’exerce au niveau local. Les Verts progressent généralement où ils étaient déjà présents (plus forte progression à Orbe avec +4 sièges) et marquent une arrivée remarquée à Blonay (+11), Savigny (+10), Villeneuve (+4) et Corsier (+4). Ils apparaissent également sur listes alliées au PS à Cossonay (+3) et à Grandson (+6). Ils gagnent 2 sièges à Ecublens, Epalinges, Morges, Ollon et Prilly, et 1 à Montreux et Saint-Légier. Ils perdent 1 siège à Aigle, La Tour, Moudon, Pully, Renens et Vevey, 3 à Lausanne et 4 à Lutry. A noter encore que la proportion de femmes vertes élues dans les législatifs communaux passe de 82 en 2011 à 109 minimum aujourd’hui, soit une progression de presque 33%.

Du côté de l’exécutif, le très grand nombre de candidats presque partout au premier tour engendre une grande majorité de ballotages généraux ce qui explique qu’au terme du premier tour, les Verts ne comptent cette année que 3 élu-e-s (Natacha Litzistorf et Jean-Yves Pidoux à Lausanne et Maurice Mischler à Epalinges), contre 5 en 2011. Auxquels s’ajoutent toutefois 4 élu-e-s dans les plus petites communes de Jouxtens-Mézery (1), Préverenges (1) et Romainmôtier-Envy (2). Les bons résultats d’Elina Leimgruber à Vevey, de Danièle Petoud à Ecublens, d’Olivier Mayor à Nyon, de Felix Stürner à Moudon, de Caleb Walther à Montreux, ou encore d’Alain Dériaz à Ollon, pour ne citer qu’eux, permettent d’aborder l’échéance du 20 mars avec confiance et dans l’espoir de nombreuses nouvelles élections.